À partir de n°2

Collectif, À partir de n°2

164 pages n&b, 12,5 x 16,5 cm, 15 €, sortie mars 2020.
ISBN : 979-10-95922-34-6


À partir de
aborde la bande dessinée comme le territoire d’inventions et d’interventions adéquat pour penser, ressentir et vivre les tensions relatives aux usages esthétiques, politiques, humains de la langue et de l’image aux prises avec la Culture. (une revue critique semestrielle dirigée par Alexandre Balcaen et Jérôme LeGlatin).

Avec :

Alexandra AchardPlaisir et profits (aliénation d’une polysémie
terminologique)
Chercheuse en théorie de la médiation, elle donne suite à sa recension critique de la littérature aujourd’hui disponible sur l’écriture, l’image et leurs rapports, en révélant l’influence du vocabulaire et des définitions sur des processus de main-mise sur la théorie et ainsi sur la création elle-même.

Alexandre Balcaen Dont Acte (journal Adverse, mars — août 2020)
Éditeur fondateur des éditions Adverse, il prolonge son journal de bord professionnel avec l’ambition que, par le biais d’une accumulation de témoignages et réflexions suggérés par son activité, s’élabore pas à pas, aussi comme expérience de la durée, le portrait constellé d’un monde agi par des enjeux tant techniques, qu’esthétiques, économiques, moraux et politiques (au risque d’en révéler les inconciliabilités).

Docteur C. Casanier
Auteur de bande dessinée (Bicéphale) et critique (Pré carré), il continue sa série de travaux s’attachant à des publications à la marge. À partir de l’album Casanier (Fränek, éd. Ion), il compose un poème objectiviste à même de révéler les points de tension déterminants du livre qui l’a inspiré.

Éric Chauvier Territoires souillés-augmentés
Romancier et anthropologue, il tente avec ce deuxième texte une hybridation littéraire entre expérience autobiographique et réflexion autour du concept d’Unheimliche cher à la psychanalyse (après la théorie Benjaminienne de l’aura dans le précédent numéro). Son étude, à partir de souvenirs d’enfance troubles liés à ses lectures de Tintin, l’amène logiquement à convoquer les réalisations récentes de Charles Burns.

Thomas Gosselin Dans la bande dessinée sans la bande dessinée (2/6)
Auteur de bande dessinée (Atrabile, etc.), il témoigne de sa profession via un texte polyphonique brassant questions d’écriture, de dessin, de position sociale voire de métaphysique, à partir d’expériences personnelles, de lectures et d’échanges épistolaires avec les éditeurs.

Jérôme LeGlatin Fragments, bande dessinée
Auteur de bande dessinée (Bicéphale, The Hoochie Coochie, Adverse) et critique (du9.org, Pré Carré, L’Échaudée) il prolonge Fragments, bande dessinée, un travail théorique au long cours, visant à prouver que toute théorie de la bande dessinée est pratique de bande dessinée.
Au fond de chaque chose, son second texte, est une longue étude de Que la bête fleurisse (Donatien Mary, éd. Cornélius) brassant sans complexe des questions tant techniques qu’esthétiques et politiques.

INVITÉS :

David Amram Souffle de voix
Auteur et critique, David Amram développe ici une théorie du temps et de l’action en bande dessinée à partir des pages d’ouverture de l’album Aunoa, de Guido Buzzeli (récemment réédité par Les Cahiers dessinées).

Nicolas Clair Christine et le feu d’artifice
Poème en prose, autobiographie d’un échec, scénario avorté ?
Avec son écriture qui s’emballe, prise dans un curieux rapport à l’oralité du discours, Nicolas Clair, artiste contemporain, livre une passionnante étude sur la pensée en bandes, extrapolant à partir d’un projet d’album jamais dessiné.

Offres d’abonnements :

2 numéros (30 € — frais de port offerts) :

4 numéros (55 € au lieu de 60 € — frais de port offerts) :

6 numéros (75 € au lieu de 90 € — frais de port offerts) : ATTENTION ! Cette offre intègre le n°1 !