À partir de n°1

Collectif, À partir de n°1

168 pages n&b, 12,5 x 16,5 cm, 15 €,
sortie septembre 2019 (périodicité semestrielle).
ISBN : 979-10-95922-27-8

À partir de aborde la bande dessinée comme le territoire d’inventions et d’interventions adéquat pour penser, ressentir et vivre les tensions relatives aux usages esthétiques, politiques, humains de la langue et de l’image aux prises avec la Culture. (une revue critique semestrielle dirigée par Alexandre Balcaen et Jérôme LeGlatin).

Avec :
Alexandra Achard : chercheuse en théorie de la médiation, elle engage ici un travail de recension critique de la littérature aujourd’hui disponible sur l’écriture, l’image et leurs rapports, préalable nécessaire pour en dégager et analyser les lignes de force et mieux déconstruire les présupposés dans les numéros à venir.
Alexandre Balcaen : éditeur fondateur des éditions Adverse, il débute un journal de bord professionnel avec l’ambition que, par le biais d’une accumulation de témoignages et réflexions suggérés par son activité, s’élabore pas à pas, aussi comme expérience de la durée, le portrait constellé d’un monde agi par des enjeux tant techniques, qu’esthétiques, économiques, moraux et politiques (au risque d’en révéler les inconciliabilités).
Éric Chauvier : romancier et anthropologue, il expérimente par l’écriture — à partir d’une lecture singulière et intime d’un album du plus célèbre des reporters — une extrapolation sur le statut historique de la bande dessinée comme art maudit, à la lumière de la théorie de l’aura développée par Walter Benjamin.
Docteur C. : auteur de bande dessinée (Bicéphale) et critique (Pré Carré), il s’attaque à une série de travaux s’attachant à des publications à la marge. Son premier objet d’étude est ici double et duel, articulant réflexions tant esthétiques que techniques entre une autoédition en risographie d’Antoine Marchalot & Margot Duseigneur et un livre sérigraphié de Barbara Meuli & Néoine Pfeiffer publié par Hécatombe.
Thomas Gosselin : auteur de bande dessinée (Atrabile, etc.), il témoigne de sa profession via un texte polyphonique brassant questions d’écriture, de dessin, de position sociale voire de méta-physique, à partir d’expériences personnelles, de lectures et d’échanges épistolaires avec les éditeurs.
Jérôme LeGlatin : auteur de bande dessinée (Bicéphale, The Hoochie Coochie, Adverse) et critique (du9.org, Pré Carré, L’Échaudée) il prolonge Fragments, bande dessinée, un travail théorique au long cours, visant à prouver que toute théorie de la bande dessinée est pratique de bande dessinée.
Conjointement, il augmente son importante étude consacrée à Tony Millionnaire (éd. Rackham) d’un troisième essai sur une pièce secrète mais essentielle de la bibliographie de son auteur, toujours inédite en français, That Darn Yarn (éd. Dark Horse).

Invité :
Jean-Luc Guionnet : musicien et plasticien, il livre un texte composé d’aphorismes philosophiques et intimes augmenté de citations, engageant des questions sensorielles et intentionnelles — ici, analytiques et stratégiques — sur sa pratique du dessin.

Offres d’abonnements :

2 numéros (30 € — frais de port offerts) :

4 numéros (55 € au lieu de 60 € — frais de port offerts) :

6 numéros (75 € au lieu de 90 € — frais de port offerts) :